Une assurance hospitalisation sans stage d’attente : Possible ?

Comme pour toute souscription d’assurance, le choix ou non de prendre une assurance hospitalisation soulève un grand nombre de questions :

  • Est-ce que tous les frais qui ne sont pas pris en charge par l’assurance obligatoire maladie sont pris en charge par telle ou telle assurance ? Dois-je m’acquitter d’une franchise ? Quant est-il à l’étranger ?
  • Qui est couvert par mon assurance ?
  • Quels sont les frais qui ne peuvent être pris en charge par aucune assurance ?

Parmi toutes ces questions, s’en glisse une autre, primordiale : qu’en est-il du stage d’attente ? Est-il envisageable de souscrire une assurance hospitalisation sans stage d’attente ?

L’hospitalisation : un sujet sensible

La matière médicale inquiète. Chacun voudrait être rassuré en matière de santé, être protégé. Une multitude de questions se bousculent dans la tête de chacun :

  • Suis-je capable de supporter les frais médicaux si une maladie ou un accident survient dans ma famille ?
  • Comment me garantir un certain confort si je dois être hospitalisé ?
  • Combien coûte une hospitalisation ?
  • Quel hôpital choisir ?
  • Quel type de chambre ?
  • Puis-je également avoir une préférence quant au médecin qui s’occupera de moi ou de mon proche ?
  • Y-aura-t-il d’autres frais auxquels je ne pense pas ?

Une bonne assurance hospitalisation peut faire la différence lors de ces situations. Elle peut vous tranquilliser l’esprit. Il ne faut pas sous estimer l’importance de cette assurance.

Une assurance hospitalisation avec stage d’attente ?

Votre assureur ou votre mutuelle peut vous imposer un stage d’attente pour l’assurance hospitalisation. Il s’agit de la période entre le moment ou vous prenez votre assurance et celui où celle-ci vous couvre. Classiquement les périodes d’attente se déclinent comme suit :

  • Pas d’attente en cas d’accident
  • 3 mois en cas de maladie
  • 10 mois en cas d’accouchement
  • 12 mois pour tout ce qui concerne les soins dentaires.

Il s’agit de généralités, la durée du stage d’attente de l’assurance hospitalisation varie d’un assureur à l’autre. Il est extrêmement rare, voire impossible, de trouver une assurance hospitalisation sans stage d’attente en Belgique.

Remarque : Par contre, lorsque vous passez d’une assurance à l’autre, ou lorsque vous modifiez les termes de votre contrat d’assurance, on ne vous réimpose pas un nouveau stage d’attente.

Les critères pour reconnaître un contrat de qualité

Pour une assurance hospitalisation, la durée du stage d’attente et les exclusions qui s’y réfèrent sont de bons critères pour juger des qualités d’un contrat d’assurance maladie. S’il vous semble trop long ou bizarrement inadapté, ou encore, s’il est assorti d’une multitude d’exclusions, méfiez-vous, il s’agit probablement d’un contrat qui vous sera peu favorable. Cherchez encore, vous pourrez facilement trouver mieux. Toutes les assurances, tous les assureurs, toutes les propositions qu’on peut vous faire ne se valent pas.

A quoi d’autre puis-je également faire attention pour être certain de la qualité du contrat qu’on me propose ?

  • Il est important de n’accepter aucune limitation des frais remboursables
  • Refusez tout autant les limitations quant à la durée d’hospitalisation, au choix du type de chambre, au choix de l’hôpital (le spécialiste dont vous avez besoin n’officie peut être que dans un hôpital)
  • Vérifiez que votre contrat comprend bien les soins ambulatoires et les maladies graves, ainsi que les frais pré- et post-hospitaliers
  • Soyez attentif aux maladies qui sont considérées comme « graves », le Sida, par exemple est souvent exclu de cette liste
  • N’admettez pas que l’assureur ait la possibilité de vous exclure à la suite de chaque sinistre. En cas de possibilité de récidive, il vous serait impossible de vous trouver une autre assurance.

Lors du choix d’une assurance collective – offerte par l’employeur à ses employés – un point important est la possibilité pour chaque employé de pouvoir prolonger à titre personnel son contrat et ce à des conditions acceptables.