Assurances obligatoires et assurances facultatives pour entreprises et indépendants

Une entreprise, depuis sa création jusqu’à sa fin, est amenée à croiser des difficultés. Des problèmes qui peuvent perturber ou ralentir son activité, qui peuvent même conduire à sa dissolution. Il est donc primordial que tout indépendant (détenteur ou non d’une société) s’assure contre tous les accidents de parcours. Incendie ou dégât des eaux, maladies ou accident de travail, procès intenté par un employé, un client ou un concurrent… la liste est longue, sans fin même, et elle donne le vertige.

Certains risques sont communs à tous, d’autres sont plus spécifiques à certains secteurs d’activité. De la même façon, alors que certaines assurances sont strictement obligatoires, d’autres sont seulement conseillées.

Les 4 assurances obligatoires

Quatre assurances sont légalement obligatoires, il est illégal de s’en dispenser.

  1. L’assurance incendie : son nom l’indique, elle intervient pour les dégâts causés par le feu mais pas seulement. Elle couvre les dégâts causés par l’eau, les explosions, les tempêtes, la grêle, etc. Pour cette assurance en particulier, il est important de bien comparer et de choisir un contrat avec une couverture large.
  2. L’assurance « accidents du travail » : tout employeur doit assurer ses employés contre les accidents susceptibles de survenir dans son entreprise ou sur le chemin du travail
  3. L’assurance automobile : elle couvre les véhicules. Comme une RC auto privée, elle intervient lors d’un accident causé par l’un de vos employés en indemnisant toutes les victimes.
  4. La « responsabilité civile » professionnelle : gère les dommages – matériels et corporels – que vous pourriez causer lors de vos activités professionnelles. Pour vous et/ou vos employés.

Quelques assurances facultatives

  1. L’assurance « perte d’exploitation » dite aussi perte des bénéfices
  2. L’ « assurance-vie » individuelle
  3. L’assurance spéciale « dirigeant d’entreprise »
  4. L’assurance qui couvre les biens appartenant à l’entreprise
  5. L’assurance hospitalisation
  6. L’assurance groupe (assure une pension extra-légale à vos employés)

Les assurances très spécifiques

Citons encore quelques assurances très spécialisées mais souvent utiles : l’assurance « tous risques » spécial chantier, RC Organisateur ou d’Agrément. Il est possible d’assurer des bateaux ou véhicules de collections, des animaux, des mariages, de vous prémunir contre le non paiement de loyers… contre à peu près tout donc.
Remarque : Les assurances dites « sociales » qui protègent les employés, qu’elles soient obligatoires ou non peuvent (et sont souvent) être étendues au conjoint et aux enfants du bénéficiaire : en matière de soins de santé, d’allocations et de pensions.