Que couvre la complémentaire santé ?

La complémentaire santé hospitalisation permet de compenser les limites du remboursement de l’assurance maladie obligatoire. C’est donc un complément utile lorsque le patient a besoin de traitements, d’outils médicaux ou de médicaments non remboursés par l’assurance maladie.

Indemnités en frais réels ou forfait en cas d’hospitalisation ?Assurance hospitalisation

Dans certains cas, l’organisme vous proposant l’assurance complémentaire santé vous offre le choix entre remboursement par indemnités ou par forfait.

Le remboursement indemnitaire se fait en fonction du montant de la facture de l’hôpital : les frais réels. Une franchise est prévue dans le contrat le plus souvent. Par exemple, si les frais hospitaliers s’élèvent à 2000€ et que votre franchise est de 200€, vous bénéficierez d’un remboursement de 1800€.

L’assurance complémentaire hospitalisation forfaitaire est moins fréquente. Ici, quel que soit le montant de la facture, une indemnité fixe vous est remboursée par journée d’hospitalisation.

Couverture d’une bonne complémentaire santé ?

La couverture de base d’une assurance santé complémentaire doit comprendre :

  • Les frais d’hospitalisation en Belgique comme à l’étranger.
  • Le transfert de / vers l’hôpital.
  • Les frais médicaux : honoraires, examens, médicaments, frais de séjour, médicaments… A concurrence de 1.250.000€ par assuré et par an, voire sans limites.
  • Choix de la chambre, avec plafond fixé par l’assureur.
  • La présence d’un garde-malade auprès du patient.
  • La prise en charge de la garde des enfants.
  • Le remboursement intégral ou partiel du transport en ambulance (mais si vous faites appel 100, vous ne pourrez plus choisir l’hôpital).
  • Les frais médicaux ambulatoires pré et post-hospitalisation (consultation, examens, imagerie médicale, médicaments…) dans certains cas.

La garantie étendue

Certaines assurances hospitalisation proposent, moyennant une prime plus élevée, des garanties étendues :

  • Couverture des frais de prestation médicale ou frais ambulatoires (si en rapport avec l’hospitalisation) jusqu’à deux mois avant et six mois après l’admission dans les meilleurs cas.
  • Choix de l’hôpital, du médecin et de la chambre sans limitation.
  • En cas de maladie grave, couverture des frais médicaux même lorsque le patient n’est pas hospitalisé.
  • Remboursement total des frais d’accouchement, même en cas d’accouchement à domicile.
  • Prise en charge des soins palliatifs.

 

Les frais exclus par l’assurance hospitalisation
Généralement, ce type de prime d’assurance rejette :
> Les frais de consultation hors hospitalisation
> La chirurgie esthétique, sauf exception
> L’insémination artificielle
> La stérilisation
> La fécondation in vitro
> Les accidents consécutifs à un acte intentionnel : suicide, alcoolisme, toxicomanie, ivresse…

 

Pour comparer les différentes offres de complémentaire santé et faire votre choix, faites votre demande de devis.